•  

     Ci dessous la réponse à notre demande auprès des ateliers " LOIRE " à Chartres.

    Résultat de recherche d'images pour "ateliers loire logo"

    " Suite à votre demande, je vous adresse en pièce jointe un article de journal qui reprend les grandes lignes des thèmes du vitrail créé par mon père, Gabriel Loire.

    Effectivement, il serait intéressant qu'il y ait un document particulier sur l'église Notre-dame du Cierge et sur ses vitraux. Peut-être cela sera fait par un érudit local ".

    Bonne lecture.
    Jacques Loire.

     

     

    La société " Loire " a répondu à notre demande.

    Non pas sous la forme d'un document WORD ou PDF, illustrant les différentes parties du vitrail, la grande verrière, mais sous celle d'un article de journal ( la croix de Loraine ) daté d'octobre 1958.

    Il est pour moi, en langage assez soutenu, avec des dizaines de renseignements descriptifs. Dune rare densité.

    **********

      

    Je vous re-propose l'assomption de la Vierge, une des 18 scènes de sa vie.

    On la voit ici, sortir de son tombeau, et se diriger vers cette maisonnette, en fait, la porte du Paradis.

    J'avais pris ça pour l'entrée du tombeau du Christ, celui que Joseph d'Arimathie lui avait prêté deux trois jours avant la résurrection :-((

    La famille de Gabriel Loire nous répond, la grande verrière ....

    *******

    Et là, sept de nos églises dédiées à La Vierge Marie visibles sur la verrière.

    ▼ 

      

    Ci dessous, Notre Dame de Pontmain, lieu d'apparition  de la Vierge, le 17 janvier 1871.

    Dans l'ordre d'apparition, d'abord La Salette - 1846 -, puis Lourdes - 1858 -, et ensuite, Pontmain - 1871 -.

    Presque 12 années d'écart entre ces apparitions.

     

    La famille de Gabriel Loire nous répond, la grande verrière ....

     

    L'article de journal envoyé, m'a aussi permis de rectifier l'interprétation de cette partie du vitrail.

     

    J'avais d'abord cru à Laon, les structures qui ont permis l'installation du POMA ( fermé en 2016 ), permettant de monter à la cathédrale, celle avec des vaches proches des gargouilles! 

    La famille de Gabriel Loire nous répond, la grande verrière ....

    Laon était sur notre route pour aller rendre visite à mes grands parents paternels.

    On montait à la " montagne couronnée ".

    Mais d'années en années, les commerces fermaient les uns après les autres. Un endroit sévèrement touché par le chômage, industriel et agricole.

     

     

    Ensuite j'ai cru à des arcs boutants, ceux de Notre Dame de Chartres qui par ailleurs est déjà représentée sur le vitrail.

    La famille de Gabriel Loire nous répond, la grande verrière ....

    Et enfin, à la lecture de l'article de journal, il serait plutôt question des structures de Notre Dame au Cierge, qui avaient été bombardées en 1944. Ci dessous une carte postale de l'époque.

     

     

    Et pour finir ce billet déjà assez long, je vous propose à nouveau ceci.

    J'étais intrigué par ce NDC.

    Vous en voyez la signification en rapport avec cette église d’Épinal?

     

    Et bien, il s'agit de Notre Dame au Cierge.

    Je reviens sur cet article de journal de 1958, il est d'une rare densité d'informations bien descriptives.

    Il y a juste le vitrail, la photo, vraiment nulle :-))

    D'ailleurs l'article de journal nous invite à se rendre sur place, je l'ai fait pour vous.

    Partager via Gmail Pin It

    27 commentaires
  • Photo internet pour montrer qu'il doit exister des visites guidées, avec les explications à des couattes ....

    *********

    Je vous propose une dernière immersion dans ce vitrail assez hors normes.

    A voir à Épinal à Notre Dame au cierge.

    ********

    Merci à Marie pour nous avoir offert ce jour férié, le jour de Noël, le 25 décembre.

    La Vierge est une vierge couchée, et ici, elle pose sa joue sur le nouveau né.

      

    Une piéta, la Vierge et son fils.

    Et merci à Marie pour ce jour férié, le vendredi Saint, mais seulement dans certains départements, Alsace Moselle, je crois  :-((

    En bas à droite, une croix avec la lettre M, pour Marie, et une passiflore, fleur de la passion, ici, passion du Christ.

     

    Merci aussi à Marie pour cet autre jour férié, celui de l’assomption, le 15 août.

     

    Encore merci à Marie pour ce jour férié, Marie responsable assez indirectement de la Pentecôte, les petites flammes de l'esprit saint qui descendent sur les têtes. Ici, sur le vitrail, on dirait voir un lance flamme ..... 

      *******

    Sainte Anne la mère de Marie, accouche de Marie devant une voisine de palier .... Point de jour férié pour ici et le scènes suivantes ... :-((

     

    Sainte Anne mère de Marie, participe à son éducation. Il n'est pas si rare de trouver ces moments en tableaux, statues, vitraux, dans nos églises ....

     

    Le mariage de Marie avec Joseph, alliances en signe de fidélité et d'union, le chien aussi signe de fidélité. Le cœur en bas à droite, symbole de l'Amour.

     

     

    L'annonciation, un archange vient demander à Marie si elle veut bien être la mère dont on parlera plus tard.

    Sur la droite on peut voir la Cathédrale de Chartres, ville d'adoption de Gabriel Loire, le maître verrier.

    Le T shirt que portait la Vierge ce jour là est aussi une relique façon le suaire .... Alors là, je ne savais vraiment pas. Un bout de l'habit est visible à Chartres. 

      

    Marie rend visite à sa cousine Elizabeth, on devine sur le vitrail, qu'elle porte un bébé en elle, le futur Jésus.

     

    Après la naissance, c'est la fuite en Egypte, une histoire de recensement, Hérode, le roi, ayant appris qu'il était né un Roi, afin d'évincer ce rival, il ordonna de tuer tous les enfants mâles de moins de deux ans.

    Observez la queue de l'âne , ...... , Il semble particulièrement empressé ..... !!!

     

    Scène de la vie courante, Jésus apprend la menuiserie, et Marie file et tisse les vêtements de famille et parle à Jésus pour l'instruire, pas besoin de l'inscrire au CNED ....

     

     

     La vierge au puits. Par la simplicité de sa vie Marie est proche des hommes et des femmes de tous les temps et montre que la sainteté de la vie s'actualise dans les tâches les plus humbles.

     

     

    Marie se tient debout au pied de la croix, stylisée par deux traits rouges croisés

    ▼ 

      

     Avec les escaliers peu visibles ci dessous, j'ai cru c'était la représentation de l'assomption. Mais on me dit que ....

    Guidée par une lumière intérieure, elle gravit les degrés du Temple et vient s'offrir à Dieu par l'intermédiaire du Grand Prêtre, qui accueille sa démarche, les bras grands ouverts. Avant d'offrir son corps pour accueillir le Fils de Dieu, Marie offre son cœur et, dans un choix courageux, se voue totalement au Seigneur ".

      

    La Vierge couronnée ..... Servante du Seigneur et des hommes : à genoux devant Dieu et intercédant pour les Hommes.

      

    La Vierge écrase le serpent.

    Sur d'autres représentations, on peut voir le serpent et le fruit défendu.

     

     

    Marie montre au monde qu'elle nous donne son fils.

    En bas à droite Notre Dame de Paris.

     

    Et pour finir cette description non exhaustive, je vous propose la licorne.

    Ce n'est pas pour rien qu'elle est placée juste en dessous de la scène de l'Annonciation où il est question de la virginité de Marie.

    Animal fabuleux du Moyen-âge, à corps de cheval et au front planté d'une corne, la licorne symbolise précisément la virginité et, par le fait même, cette force d'âme qui s'oppose à toute altération.

     

    Merci à Marie, pour ces jours fériés .... 

     

    Si vous arrivez jusqu'ici, c'est que vous avez été très très patient.

    *******

    Aussi long et aussi détaillé, ça n'arrivera que rarement, c'était déjà arrivé pour un vitrail à Sarrebourg à la chapelle des Cordeliers. Nous reste à visiter Yvetot, les vitraux de Chartres, mais ça n'est pas pour tout de suite. Vous connaissez peut être d'autres bonnes adresses?

    Il me reste en attendant, de visiter les églises plus modestes en vitraux, on y trouve parfois des trésors, souvent dans des coins peu illuminés. Et là, sur vos blogs, vous n'êtes pas avares de ces découvertes, si l'église est ouverte .....

     

    Merci à Marie, pour ces jours fériés ....

    Partager via Gmail Pin It

    37 commentaires