• En route vers Honfleur étape à Lisieux.

    D'abord excuse pour ce billet pas trop abouti.

    Il est là, juste pour vous donner ou pas le désir de vous rendre sur place et vous documenter à votre guise.

     Le tympan montre les apôtres et en agrandissant la photo en cliquant ci dessous, on peut découvrir leur nom, et Saint Pierre souvent représenté avec une clé.

    ▼ 

    De Bellême en Perche vers Honfleur, étape à Lisieux.

    En route vers Honfleur étape à Lisieux.

    En entrant dans la basilique, c'est le volume intérieur qui surprend, que c'est grand!

    En route vers Honfleur étape à Lisieux. 

    En route vers Honfleur étape à Lisieux.

    Pour celui qui aime les mosaïques, il va certainement se régaler.

    Ci dessous, je crois qu'on peut y voir la basilique Saint Pierre de Rome.

    Et pourquoi ces Papes sur la grande fresque?

        Pie X avait désigné Thérèse comme de « la plus grande sainte des temps modernes » et a accéléré l’introduction de la cause de sa béatification, cause ouverte le 10 juin 1914 peu de temps avant son décès ;

        Benoît XV prononça le 14 août 1921 un discours remarqué, exposé autorisé de la voie d’enfance spirituelle de Thérèse17 ;

        Pie XI avait pour elle une grande dévotion et considérait Thérèse comme « l'étoile de son pontificat » ; il procéda à sa béatification (29 avril 1923) puis à sa canonisation (17 mai 1925) et la proclama patronne des Missions (14 décembre 1927) ;

        Pie XII la déclara patronne secondaire de la France le 3 mai 1944.

    En route vers Honfleur étape à Lisieux.

     Je crois vous l'avoir dit, je fais une mini collection des N°6 des chemins de croix que je croise.

    Sainte Véronique y essuie le visage du Christ.

    Ici, en vitrail et au Mont Sainte Odile, c'est en marqueterie, j'ai la photo, à paraître prochainement.

     ▼

    En route vers Honfleur étape à Lisieux.

     En sous sol, façon crypte, il y a le tombeau des parents de Sainte Thérèse de l'enfant Jésus, Sainte Thérèse de Lisieux. A savoir Zélie et Louis Martin, qui ont aussi été canonisés.

    En route vers Honfleur étape à Lisieux.

    En route vers Honfleur étape à Lisieux.

    En route vers Honfleur étape à Lisieux.

     

    En route maintenant vers Honfleur à voir sur la bannière.  

    Partager via Gmail Pin It

    36 commentaires
  • A Bellême, on avait déjà vu la maison close, qui a du porté ce nom car elle était disposée " rue close ", close de par les remparts dont il existe encore des vestiges.

    Et là, l'église Saint Sauveur.

    Et vous savez maintenant que je porte une attention particulière aux vitraux, qui savent en dire long, mais il faut apprendre à les décoder. Et là, je suis encore " grand débutant ".

    Ici, d'Arc Jeanne, qui est souvent représentée dans nos églises.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

     On peut aussi porter son attention sur les sols.

    Là, du carreau de ciment qui est devenu très déco en ce moment.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

    Au risque de torticolis, il faut savoir regarder les plafonds souvent assez peu éclairés.

    Parfois en quille de bateau inversée.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

     Et de mon ôté je collectionne le N°6 du chemin de croix, Sainte Véronique qui essuie le visage du Christ.

    Véro = véritable

    ique = icône

    Et ce " véritable icône " a donné ce doux prénom de Véronique.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

    Il n'est pas rare de trouver aussi les évangélistes ici, sur la chaire.

    Ici, Saint Luc. une petite historique de ces symboles.

    Et là, je copie colle ...

    ▼ 

    Ces symboles viendraient de la vision du prophète Ézéchiel où les animaux apparaissent chacun avec 4 faces et 4 ailes : un lion ,un taureau, un homme et un aigle. Ils correspondent aussi aux premières pages de leurs écrits.

    Matthieu est représenté avec un ange. Ses premières pages parlent de généalogie et d’ange.

    Marc est un prédicateur dans le désert et a pour symbole le lion car la voie qui crie dans le début de ses écrits est le lion.

    Luc débute l’évangile dans le temple de Jérusalem, où l’on pratiquait à l’époque les sacrifices. Le taureau est l’animal que l’on sacrifiait.

    Jean apparaît comme celui qui prend de la hauteur, le spirituel. Au début de son écrit, il parle du verbe, c’est à dire de la Parole, de la Pensée et de la Sagesse. Son symbole est l’aigle.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

    Et là, la vierge à l'enfant, présente dans 100 % des églises ou presque.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

    Certaines églises se risquent à la mosaïque.

    Et là, " TURRIS EBURNEA ".

    Après recherche, ça voudrait dire " tour d'ivoire ".

    A l'origine l'expression vient du Cantiques des Cantiques où "collum tuum sicut turris eburnea" voulait dire "ton cou, comme une tour d'ivoire" et comparait le long cou blanc d'une femme à une tour faite d'ivoire ....

    Pour " femme " ici, la Vierge.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

    Et un dernier petit exercice. Une inscription au bas d'un vitrail, qui sert peut être à dater celui-ci.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche. 

    Et pas trop loin de Bellême, à Mortagne au Perche, un endroit où l'on aurait bien volontiers mangé. Garé devant à l'ombre vers 18 heures, je me préparais à réserver.

    Et là, on me dit qu'il aurait fallu réserver trois jours à l'avance.

    Du coup, on se réfugie dans l'église toute proche, avec pour intention, mitrailler les vitraux.

    Oh, comme l'église était belle!

    Mais ma batterie était HS :-((

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

    Au revoir le Perche, et ses attractions ouvertes plutôt en fin de semaine.

    Bien se renseigner à l'avance.

    Un autre restaurant a bien voulu de nous.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche.

    Un dernier coup d'œil sur Bellême en Perche. 

    Partager via Gmail Pin It

    42 commentaires