• C'est à Curbans.

    À 20 km au SUD de GAP.

    Le village proposait des visites de la chapelle.

    Des fresques à réhabiliter.

     

    Sur cette vue de la chapelle, en façade, on peut voir des trous carrés.

    Possiblement des emplacements pour des structures façon échafaudage

    au moment de la construction.

    Chaque trou porte le nom de " boulin ".

    Je le note ici, pour moi mieux le retenir, sachant qu'à l'intérieur d'un pigeonnier,

    chaque trou pour un nid, porte aussi le nom de " boulin ".

    Des fresques à réhabiliter.

     

    Cette chapelle a été fermée quelques dizaines d'années.

    Et vitraux cassés, des pigeons sont venus se percher sur la barre.

    Du coup sur cette façade intérieure, beaucoup de traces de fientes ....

    Des fresques à réhabiliter.

      

    Sur les autres fresques, des dégâts également.

    Des fresques à réhabiliter.

    J'ai bien envie de me renseigner sur les techniques de rénovation.

    Et suivre le chantier, de loin, ou sur place l'an prochain.

    Ne serait-ce aussi que pour savoir l'enveloppe budgétaire à prévoir.

    Et la manière de recouvrer la somme.

    Les habitants semblent disposés à vouloir une réhabilitation.

    Il y a 26 fresques.

    La personne qui faisait la visite en a détaillé 3.

    Et survol des autres, juste par un titre et quelques commentaires de l'assemblée intéressée.

    L'artiste qui a été mandaté pour peindre ces épisodes de la vie de Saint Pierre,

    c'est Bertrand Bahuet. En 1995.

    ************

     L'arrestation du Christ.

    .
    Sur la droite, un des disciples dégaine son glaive et frappe le serviteur du grand prêtre, il lui tranche l'oreille.

    Et Christ a tout recollé ...

    Judas, avait dénoncé le Christ. Je ne sais où il se trouve sur la photo ...


    Des fresques à réhabiliter.

     

    La marche sur les eaux.

    Pierre ne semble pas avoir trop le pied marin.

     

     Le soir venu, il était là, seul. La
    barque était déjà au milieu de la mer, tourmentée par les vagues car le vent était contraire. Vers le dernier
    quart de la nuit, il vint vers eux en marchant sur l'eau.
    Les disciples, le voyant, furent bouleversés disant : « C'est un fantôme ! » Et de peur ils poussèrent des cris.
    Aussitôt Jésus leur parla, disant : « Confiance, c'est moi, n'ayez pas peur ! »
    Pierre lui dit : « Si c'est toi, donne-moi l'ordre de venir vers toi, sur les eaux. »
    « Viens » dit-il. Pierre, descendu de la barque, marcha sur les eaux et alla vers Jésus, mais voyant la
    violence du vent, il eut peur et, comme il commençait à s'enfoncer il cria : « Sauve-moi ! »
    Jésus, tendant la main, le saisit : » Homme de petite foi, pourquoi as-tu douté ? »
    Lorsqu'ils furent remontés dans la barque, le vent tomba. Ceux qui étaient là se prosternèrent devant lui,
    disant : » Vraiment tu es le fils de Dieu !

    Des fresques à réhabiliter.

     

     L'apparition au bord du lac et la pèche miraculeuse.

    Et pourquoi 153 poissons, c'est hyper dur à expliquer ...

    Sur les bords du lac de Tibériade, Pierre, Didyme, Nathanaël de Cana, les fils de Zébédée et deux autres
    disciples sont ensemble. Pierre dit : « Je vais pêcher. » Ils répondent : « Nous allons avec toi. »
    Ils sortent et montent dans la barque, mais de toute la nuit ne prennent rien.
    Un homme se tient sur le rivage, il leur dit : « Eh, les enfants, vous n'avez pas un peu de poisson ? »
    « Non. » lui répondent-ils.
    « Jetez le filet du côté droit de la barque, vous allez en trouver. »
    Ils le jettent et attrapent tant de poisson qu'ils ne peuvent le ramener.
    Jean dit à Pierre : « C'est Jésus. »
    Pierre enfile son vêtement, il est nu, et se jette à l'eau. Les autres reviennent avec la barque, en tirant le filet
    plein de poissons. Ils sont à une centaine de mètres du rivage.
    Descendus à terre, ils voient un feu de braises où cuit du poisson et du pain.
    Jésus leur dit : « Apportez-donc ces poissons que vous venez de prendre. »
    Pierre remonte dans la barque et tire à terre le filet rempli de cent cinquante trois gros poissons, pourtant il
    ne se déchire pas. Jésus leur dit : « Venez déjeuner. »
    Personne n'ose demander qui il est, ils savent bien que c'est lui.
    Il vient, prend le pain et leur donne, de même pour le poisson. C'est la troisième fois qu'il se manifeste
    depuis qu'il a retrouvé la vie.
     

    Des fresques à réhabiliter.

     

    Le lavement des pieds.

    Se passe avant la cène, dernier repas avec le Christ.

    Ce rituel est toujours d'actualité à Rome.

    C'est le Pape qui le fait.

    Peut être au Latran.

    Des fresques à réhabiliter.

     

    La vision de Pierre à Joppé.

    Jamais entendu parler ... Mais c'est gracieux avec tous ces animaux peints.

    Des fresques à réhabiliter.

     

    Les disciples au tombeau.

    Le tombeau est vide. Christ ressussité.

    Bon, ils ne sont que deux apôtres .... Le temps de prévenir les 10 autres ....

    On devine le saint suaire.

    Des fresques à réhabiliter.

     

     La cène dernier repas avant Pâques.

    Fresque dans le chœur de la chapelle.

    En bas à droite de la photo, une œuvre d'un artiste local.

    Louis Brachet.

    Des fresques à réhabiliter.

     

    Ce travail de ferronnerie est vu avec le soleil pour ami.

    Le soleil se place au    de la sculpture.

    Photo prise le jour de l'installation de cette œuvre dans la chapelle à rénover.

    On a quelqu'un sur place qui avait pris la photo.

    Le samedi 27 avril 2019.

    Des fresques à réhabiliter.

     

    Trois choses à retenir de mes derniers billets .... :-))

    - Grêlons sur Briançon.

    - Cargneule et douce pluie sur Boscodon.

    - Et boulins à Curbans.

    Partager via Gmail Pin It

    38 commentaires
  • Bon, le titre fait un peu " hôtel du Nord " ... !!

    Pourtant le lieu visité nous mène vers le Sud.

    Ce titre de billet, c'était afin de me donner une chance de retenir le nom de la roche croisée ici.

    La " cargneule ".

     *******

    Pour vous situer l'endroit, c'est proche de Savines le Lac.

    Le lac de barrage de Serre Ponçon.

    Sur la Durance.

    Le long du lac, je me serai bien posé, à regarder l'eau, c'est apaisant et ça fait rêver.

    Après la grêle de Briançon, testons la douce pluie de Boscodon.

    Visitons ..... L'abbaye de Boscodon, entourée de rouge sur le plan.

     

      

    Et de me dire, mais qu'est ce qui peut vous intéresser?

    Je crois que c'est le cloître qui fait partie des préférences.

    5 photos du cloître, ci dessous.

    Il est souvent habillé d'un jardin de plantes médicinales.

    Ce cloître a plusieurs particularités. On les voit sur ces photos.

     

    - Les toits en tuiles de bois. Leur nom change suivant les régions.

     

    - La roche rouge; c'est de la " cargneule ". Roche alvéolée. Le rouge est la couleur qu'elle prend après un incendie. Souvent l'histoire d'un tel lieu est jalonnée de plusieurs incendies.  La cargneule rouge n'est pas visible sur les murs du cloître, fait de roches plus récentes. Mais visible à l'étage supérieur.

     

    - Une fontaine style des Hautes Alpes, comme à Saint Véran.

     

    - Un jardin des simples, on vient de m'apprendre le nom.

     

    - Présence de volets, peut être pour éviter le froid en hiver, ou les intrusions.

     

     

    Après le cloître, visite du petit musée.

    Petit par la surface, mais il y a bien de choses à voir.

    Ne serait-ce que les corps de métier qui ont participé à l'édification aux nombreuses restaurations de l'ensemble.

    Quatre fois détruite en 3 siècles.

     

    Maçon. Cet objet a fait l'objet d'une devinette début août.

    Sert à tracer des lignes droites. On tend la ficelle, on la plaque sur le mur, et on tire dessus, on lâche, et elle vient déposer un trait bien régulier.

     

    Et je ne saurai vous cacher mon intérêt pour les menuisiers charpentiers et ébénistes.

     

    Et là, les techniques ancestrales, assembler des pièces de bois sans clous ni colle.

    Tenons mortaises, etc ...

      

      Et le travail de scribe des moines du monastère.

    J'ai vraiment du mal à croire que c'est du fait main.

    Cargneule, cargneule, est ce que j'ai une tête de cargneule?

     

    Pour finir, un petit tour dans l'église.

    On peut y voir une " riche sobriété ". C'est du style roman.

    Tout ce qui suit, est de facture très récente.

     

    Commençons par le Christ, original, pas un Christ en Croix, mais un Christ ressuscité.

     Christ accueillant et bienveillant, ouvrant ses bras au monde, Christ en Majesté, qui ne montre pas de signes de souffrance.

    Pas de sang, pas de larmes, pas de doute...

    Le frère Isidore Dalla Nora a participé à la dernière restauration.

    Il aurait dit, entre autre ....

     

    Dans l’agenda de ma vie

    Il y a seulement deux pages

    L’une Programmée à long terme

    L’autre Toute blanche pour l’imprévu

     

    Il était passionné par les proportions et la symbolique des nombres.

     

     

    Sa verve toute italienne tenait en haleine les visiteurs de l'abbaye à qui il expliquait de manière simple et extrêmement vivante ce que sont les tracés harmoniques, le nombre d'or, etc.

     

    La Lumière entre, et noie ou plutôt immerge,

    un peu comme pour un baptême,

    une immersion dans la lumière naturelle.

    Cargneule, cargneule, est ce que j'ai une tête de cargneule?

     

    À l'entrée, cette sculpture. Avec cette inscription.

    " Je veux croire en tous ces écrits, ces mots gravés, ces livres qui amènent à l'envol de l'esprit

    et j'espère un jour à plus d'humanité ".

    Philippe Minier.

    Cargneule, cargneule, est ce que j'ai une tête de cargneule?

      

    Deux peintures plutôt récentes, très récentes.

    Il y a du chemin de croix là dessous. 

    Le peintre c'est  Jacques Canonici.

    Cargneule, cargneule, est ce que j'ai une tête de cargneule?

    Cargneule, cargneule, est ce que j'ai une tête de cargneule?

      

    Une station de chemin de croix, pour le moins ..... Moderne.

    Le n°6 avait déjà été vendu  :-((

    Alfred Manessier, imprimé à partir d'une plaque de zinc, 1978.

    Il sait aussi faire des vitraux, m'a dit Gougoule.

    Dernière minute, ....... , il aurait participé à ceux de Saint Dié des Vosges, un ancien billet. " ici ".

    Cargneule, cargneule, est ce que j'ai une tête de cargneule?

     

    Et cette statue que je croyais être un des chefs d'œuvre de l'église.

    Datée du XII ème siècle.

    En fait c'est une copie récente faite en pin cembro, d'un artisan d'Embrun.

    À la manière des vierges romanes.

    * Assise sur le trône de sagesse.

    * Grandes mains ouvertes ou fermées.

    * Enfant d'âge mûr, bénissant la foule, et tenant le livre.

    * Draperies importantes.

    Cargneule, cargneule, est ce que j'ai une tête de cargneule?

     

    Cargneule, cargneule, est ce que j'ai une tête de cargneule?

    À bientôt sur vos blogs respectifs.

     

    Partager via Gmail Pin It

    57 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires