• Les coulisses de Compostelle le pèlerinage.

     Avec Philippe, on a jugé que dans le dernier article sur Compostelle, on a vraiment été trop orienté vers des gîtes pour pèlerins, gîtes façon dortoir.

     

    Et là, votre questionnement a été clair.

    Ronfler s'entendre ronfler, entendre les autres ronfler, se diriger vers les commodités et ce plusieurs fois la nuit, croisant ceux qui vont et viennent, ça n'est pas facile au moins l'idée qu'on s'en fait.

     

    En fait ......

     Les étapes se succèdent comme dans la vie, y a des jours avec (du confort) et des jours sans. En général on a un jour ou c’est très très moyen et forcément le lendemain c’est beaucoup mieux. Donc on se prépare à cette alternance et on l’accepte beaucoup plus facilement (sagesse du pèlerin …)

     

     

    On peut se faire plaisir de temps en temps (pour ne pas coucher dehors quand il n‘y a rien d’autre à 10 km) en se payant un gîte touristique +++(qui peut aller jusqu’à 45 ou 50 € la nuit, sans le repas)

     

    ..... et ensuite on équilibre le budget en prenant des premiers prix (7 ou 10 € /nuit) pendant 2 ou 3 jours.
     

     

     

    On peut aussi tenter sa chance et frapper à la porte des villageois pour demander s’ils acceptent d’héberger un pèlerin à la rue (dans cette configuration il vaut mieux être tout seul qu’à 4, ne pas être trop sale et ne pas sentir trop la transpiration …) Il y a des gens qui fonctionnent comme cela, mais c’est très aléatoire.

     

     Mais la morale du truc c’est pas le standing du lieux mais la qualité humaine des gens qui t’accueillent, l’endroit peut être très crade mais les gens d’une grande générosité et convivialité. C’est ça que recherche le pèlerin.
     

     

     De l'extérieur on croise vraiment de belles choses.

     

     

     Parfois une architecture plus contemporaine.

     

     Et là directement orienté vers le ciel, grâce à la parabole.

     

     

    Mais quel que soit le couchage, au matin, parole de pèlerin, il va falloir s'y remettre.

    Ici, un bricolage de fortune, si le cordonnier est à la prochaine étape.

     

     

    Finalement je pense que votre démarche (le blog) c’est la même chose que le pèlerin, tu te présentes tu ne demandes rien , et tu te réjouis simplement de ce que les gens te donnent en retour, en toute amitié. C’est ça votre pèlerinage, vous avez trouvé votre chemin. Je suis content pour vous.

    Philippe.

     

     

    En attendant mardi, une probable parution, je passerai vous voir

    avec mon petit téléphone et ma liaison façon "Edge".

    Si, je l'ai déjà fait. Ça marche, mais doucement.

    « Une page d'herbier, pourquoi faire?J'ai envie de vous rendre un service .... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Novembre 2015 à 09:28

    ah ben oui je pense que quand on entreprend un tel périple il faut être en bonne condition physique, et là on peut accepter plein de choses , mais dès qu'on a des douleurs, truc machin qui va plus, après ça se corse, si je dors sur une paillasse par terre, vais être courbatue le matin !!! et vais mettre 3H à pouvoir arquer !!! par contre j'aime pas trop quand c'est trop chic, non plus, (la fille à peine chiante loL.. ) j'aime être à l'aise, moi ce qu'il me faut c'est à la limite une chambre en sous sol avec une douche et des wc et ça me va !!!

    ah que j'espère aller en galice un jour !

    comme tu dis , c'est notre chemin à nous le blog !!! et on y fait de belles rencontres aussi, c'est different mais plein d'enrichissement...

    bon samedi yann avec le soleil ! on va en profiter.. je t'embrasse flO

    2
    Samedi 7 Novembre 2015 à 10:01

    bonjour yann,

    moi tout me convient, à part dormir sur le sol, car je serais incapable de me relever ! ben oui je n'ai plus 20 ans, mais marcher ne me fait pas peur !

    bonne journée, grosses bises, véronique

    3
    Samedi 7 Novembre 2015 à 10:02

    Bonjour Yannn, on a le choix en matière de gîte ... pas tous le même prix, il faut en choisir un qui nous aille, pour ma part il me  faut un peu de confort... pour me ressourcer et repartir sur les chemins... j'ai fait en 2007 un trek dans le sud marocain avec des collégues, j'ai été étonnée de pouvoir dormir dans une tente (qu'on monte soi-meme), je l'ai fait mais maintenant je ne m'embarquerai pas comme cela...

    Bon samedi gros bisous Rozy

    4
    Samedi 7 Novembre 2015 à 10:09
    Roguidine

    Bonjour Yannn

    paroles d'un bon pèlerin, comme j'ai fait le chemin , c'est exactement comme ça que j'ai pu le vivre !!!

    des soirs à rire quand nous arrivions dans les gîtes par les surprises qui nous attendaient.....

    et pas toujours de bonnes !!!! ça laisse de bons souvenirs quand même ... hi,hi,hi .....

    Comme je te l'ai déjà écrit, je n'ai jamais dormi dans les dortoirs , 4 maxi ...

    Une très bonne expérience que j'aimerais renouveler, mais le chemin est très, très difficile !!!!!! et on vieillit !!!!

    Merci Yann pour cette page qui me touche , j'ai à coeur ce chemin, je suis allée jusqu'à Compostelle

    et au printemps je veux revenir à Compostelle pour arriver à Fisterra, pour moi mon chemin n'est pas terminé !!!!!

    j'ai pourtant hâte de le faire mais pas seule, surtout en Espagne où je ne connais pas la langue !!!

    Bonne journée et bon dimanche avec le soleil et la douceur ... bises

     

    5
    Samedi 7 Novembre 2015 à 10:30

    bon week end!! bel article!! bisous! Sylviecool

    6
    Samedi 7 Novembre 2015 à 11:18

    Bonjour Yannn, j'ai bien aimé te lire et découvrir ces endroits où le pèlerin fait dodo. Après toute une journée de marche, j'imagine que l'on doit s'écrouler de fatigue et s'endormir illico ! où que ce soit. 
    Je dis çà mais moi je ne peux dormir que dans "mon" lit et avec mon nounours. Il faudrait donc que je pose tout çà sur mon p'tit sacado.
    Je vois à tes chaussures qu'elles fatiguent elles aussi ! le sommeil les gagne et le gros élastique les empêche de bailler !

    Ce chemin de Compostelle, j'en entends parler par-ci, par-là, sur les blogs. Il y a de beaux partages et on fait de belles rencontres parmi les blogueurs de tous horizons. Nous avons parfois aussi de grosses déceptions qui nous font de la peine. Comme dans la vraie vie.

    Chez toi je trouve l'amitié et l'humour ... important l'humour dans la vie. Je devine que les pèlerins de Compostelle en ont beaucoup. Humour, entraide, découvertes, effort, solitude, se retrouver face à soi-même et à sa vie, récompenses.
    Bon, je vais prendre mon bâton et mon sacado, destination, le parc ... arrivée : ma Grande Dame, mon Chemin de Compostelle à moi. smile

    Bonne journée et gros bisous

    Annick

     

    7
    Samedi 7 Novembre 2015 à 11:28

    Une aventure pleine de surprises cool mais la meilleure des récompenses : le dialogue, les rencontres ..... l'humanité ...

    Une belle leçon de vie ..... Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse , celle du bonheur de partager !!

    Bon week end cher Yann

    Bises de Christiane

    8
    Samedi 7 Novembre 2015 à 12:58

    Je me doute que ce chemin doit être plein d'embûches mais aussi plein de rencontres enrichissantes et agréables.

    Je pense que c'est une expérience inoubliable.

    Je suis triste de m’être fracturé les pieds et de ne pouvoir supporter les marches longues.erf

     

    Je te souhaite un bon week-end.

    Amicalement, Michel

    9
    Samedi 7 Novembre 2015 à 14:26

    Bonjour Yann,

    on n'es pas obligé non plus de dormir dans des runes du 3è siècle (hé oui c'était à Bordeaux on le connais par coeur ce coin où l'on attendait maintes fois le bus, à 5 mn de chez eux. Mais ça far plus loin de Berlin!

    Pour les pèlerins je ne sais s'il y en a dans toutes les régions mais j'ai des amis qui ont fait plusieurs fois Compostelle et font partie des amis de Compostelle qui du coup s'accueille mutuellement pour une somme modique quand ce n'est pas rien!

    Il faut se renseigner avant de partir, car ça vaut le coup et c'est hyper sympathique.

    Bon dimanche et gros bisous.

    10
    Samedi 7 Novembre 2015 à 15:13

    Bonjour Yann,

    Chacun suit un chemin , se cogne aux cailloux

    les belles rencontres sont comme le soleil éblouissant

    c'est une joie , un partage , comme cette table généreuse

    du petit déjeuner , il en va des hospitalités altruistes

    comme des architectures de maisons ... chacun son style !

    Amitiés

    11
    Samedi 7 Novembre 2015 à 16:25

    Là, c'est vraiment sans moi !

    12
    Samedi 7 Novembre 2015 à 16:28

    Les échanges, les efforts, la convivialité, le partage, les rencontres... voilà sans doute ce que recherchent les personnes qui effectuent ce pèlerinage.

    Les personnes qui accueillent les pèlerins volontiers, sont bien gentilles et font preuve de charité.

    J'aime bien l'idée que les blogs sont eux aussi une sorte de pèlerinage, je trouve que c'est vrai.

    Bisous

    Am

     

    13
    Samedi 7 Novembre 2015 à 19:01

    ah oui Yannn , ça c’est un tout et il faut savoir s'adapter à la vie de randonneurs si particulier pour Compostelle  !

    merci pour ce bel article qui me plait +++  amicalement  !  oui avec le smartphone  c'est pas facile du tout  !!!

    donc  bon weekend  A+

    j'ai aimée cette phrase : tu te présentes tu ne demandes rien , et tu te réjouis simplement de ce que les gens te donnent en retour, en toute amitié. C’est ça votre pèlerinage, vous avez trouvé votre chemin. Je suis content pour vous. !!!  

    14
    Samedi 7 Novembre 2015 à 19:19

    L'alternance des types d'hébergement  doit très enrichissante mais je crois que je ne pourrais pas me faire au dortoir maintenant , plus jeune ça ne me dérangeait pas de dormir dehors dans un sac de bivouac , dans une étable , ou dans ce type de dortoirs mais maintenant je n'arriverais pas à fermer l'oeil et je crains fort que cela ne soit  pas tres recommandé pour prendre le chemin .

    J'aime beaucoup le parallèle avec les blogs dans cette démarche de partage .

    Pour ta remarque en commentaire sur la balsamine tu as vu juste , je ne renie pas ma casquette scientifique que ce soit pour le végétal, l'animal ou l'humain .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    15
    Samedi 7 Novembre 2015 à 21:14

    Salut Yann,

    voilà un bel article sur Compostelle et l'hospitalité pour les pèlerins .

    Mais cela est la belle face de l'aventure. Car il existe la face caché de l'aventure. 

    Il y quelques années , j'ai vu un superbe reportage sur les chemins de Compostelle

    à Connaissance du Monde ou l'aventure des pèlerins se retrouvent en galère .

    bon dimanche

    @+

    16
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 05:25

    Coucher à la dure sur un mini matelas au sol, j'ai les côtes en long rien qu'en voyant ta photo. Tu as raison le blog est un échange qui est en général très intéressant.

    17
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 07:56

    Tout comme l'ami Bébert, j'apprécie ce que dit Philippe,

    Tout comme le dit Annick, certain(e)s ami(e)s nous quittent sans explications mais la vie nous attend ailleurs, non?

    Bonne marche, attention à tes mollets!

    Bisous du jour de Mireille du sablon

    • Voir les réponses
    18
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 13:42

    bon dimanche yann avec le beau soleil !!! j'embarque ma tarte on va la manger pour le dessert avec maman et sa copine, après on ira faire notre balade dominicale .. très bonne journée à toi et bizou flo

    19
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 17:19

     

    coucou Yann...

    Compostelle ,  chacun  fait ce chemin à sa façon , peu importe l'endroit ou l'on dort ...je ne suis jamais allée la bas , j'aurais sans doute aimé ,peut être ...peut être qu'aujourd'hui je ne saurais dormir si  bas ,bien que je n'ai jamais eu cette occasion , ah ben que je suis bête bien sur ,j'avais oublié quelques jours par-ci par la avec deux de mes sœurs ou le vendredi soir après le travail , nous partions camper le temps d'un week-end mais nous étions bien jeune ....ensuite avec les randonnées de longues durées , ou nous marchions durant des heures , nous nous arrêtions dans les refuges ,l'APN n'avait pas encore fait son intrusion dans notre vie , des photos j'en ai ,il faudrait que j'en photographie quelques unes afin de pouvoir en mettre sur le blog .....il y a 4 ans nous sommes partis en maison d'hôtes , en Normandie ,quelques jours ailleurs que dans la famille , donc plus loin dans un décor que j'ai adoré ainsi que la convivialité et des propriétaires et des personnes qui avaient aussi un séjour dans cette maison hors du commun pour certains ....quelques photos.. ces maisons sont appelée" longère"

    la maison ou nous dormions ,l'escalier mène à la chambre ou nous dormions ,la ou il y a de la lumière ..les jeunes qui étaient la , dormaient en bas , en façade...

    l'intérieur de la chambre , simple mais bien et propre , c'était en mars , il faisait vraiment dans cette chambre ...il y avait deux jeunes qui étaient la aussi , ils logeaient en dessous ...

    juste à mes côtés , une table de toilette que tu aurais certainement aimé Yann ,j'étais appuyée contre la cheminée , derrière la salle de bain avec une baignoire immense .......la maison au loin , vu depuis la chambre , est la maison ou nous prenions les repas ,( repas du soir et petit déjeuner ), le midi comme est en principe nous sommes en visite dans la région , pas de repas ....la ou il y a la lumière est la salle à manger ....

    le séjour , le petit déjeuner , à ma droite le propriétaire et la jeune femme et le jeune homme qui étaient comme nous en long week-end dans cette maison d'hôtes , ils venaient de Liège en Belgique ...

    un jour nous referons et retournerons certainement dans cette maison d'hôtes ...à mi chemin de Honfleur , à mi-chemin de Lisieux ....15 km environ...ça peut être simple et pas cher avec repas compris ( 75euros pour deux ) peut être qu'aujourd'hui c'est un peu plus cher .....

    j'aime beaucoup tes photos ou celles de Philippe , la 2 , la 4, 5, 6 , le contemporain je n'aime pas , hum! l'avant dernière la chaussure est bien malade ....un km à pied ça use ça use , deux km à pied ça use énormément ....!!

    passe une bonne fin de journée Yann...

    bises

    gigi

     

    20
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 21:42

    Bonsoir Yann,

    hé non je ne connais pas la vaisselle vieillard (mais j'en ai peut être vue au Musée régional, mais je ne me souviens pas) en voila un exemple de gooogle

     

    Afficher l'image d'origine

    IL y en a tout un tas images gratuite vaisselle vieillard bordeaux

    Pour les fleurs je ne sais pas ce que ça va donner, mais pour ll-es fruits et légumes ce n'était pas forcément ça!

    Quand finalement devons nous te donner nos photos d'herbier?

    Je te souhaite une belle soirée et bon lundi

    Gros biosus de nous deux.

    21
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 22:34

    Bonsoir Yann

    Moi je n'aimerai pas, ça me rappelle trop la pension ou les colonies de vacances, alors non

    Tu fais les chemins de Compostelle toi ?

    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    22
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 23:23

    Un petit coucou du soir. J'ai passé un week-end à dormir malgré le beau temps. Bises et bonne soirée. ZAZA

    23
    Lundi 9 Novembre 2015 à 09:12

    Bonjour Yann

    Oui j'avais lu le texte pour les blogueurs, c'est vrai qu'on voit et qu'on découvre de belles choses sur les blogs, mais l'inconvénient c'est qu'on ne marche pas et les docteurs disent il faut marcher

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    24
    Lundi 9 Novembre 2015 à 13:03

    oui tu as raison mercredi pour moi ça me donne rien même que ça me fiche le binz, pour le ravaitaillement de maman , vais déjà faire le mien un peu ce soir ou demain soir comme ça y aura plus que les courses de maman mercredi..

    quelle belle journée encore.. un peu de vent mais pas froid, bibi du midi, et une bonne aprem , bizou flo

    25
    Lundi 9 Novembre 2015 à 15:07

    passe un bel am   A+  amicalement  

    merci beaucoup mon cher Yannn et

    heureux que tu apprécies et ++++

    bel am  a+  

    26
    Lundi 9 Novembre 2015 à 17:31

    Très bel article surtout pour les phrases qu'il compare avec la blogosphère , c'est le même esprit oui 

    Par contre, je ne suis pas chochotte mais pas pour moi les dortoirs , je suis insomniaque et je ne me vois pas du tout passer la nuit "au boulevard des allongés" hihi

    Bise et bonne soirée 

    27
    Lundi 9 Novembre 2015 à 19:12

    C'est une sacrée leçon de vie ...

    Merci de tous ces détails parfois surprenants , système D à l'appui !

     

    A ta demande, Yannn je te joins la recette des brioches de la St Martin ..

     

     

    - 3 grands verres de farine

     

    - 100 gr de beurre

     

    - 100 gr de sucre

     

    - 2 pincées de sel

     

    - 1 sachet de levure de boulanger

     

    - 2 oeufs

     

    - 1 verre de lait

     

    - 3 cuillères à soupe de raisins secs

     

    - 3 cuillères à soupe de rhum

     

     
     

     

    Faites macérer les raisins dans un bol de rhum.

     

     

     

    Faites tiédir le lait.
    Dans un autre bol,ajoutez la levure de boulanger avec le lait tiède.Couvrez et laissez gonfler 20 minutes.

     

     

     

    Egoutez les raisins.
    Dans le saladier, ajoutez la farine, le sucre, les raisins ,le sel et le mélange levure-lait.
    Ajoutez les oeufs et pétrissez la pâte.
    Ajoutez le beurre coupé en morceaux et pétrissez de nouveau.

     

     

     

    Couvrez et laissez  reposer la pâte pendant 3 heures,de préférence à côté d'un endroit chaud pour qu'elle gonfle mieux.

     

     

     

    Préchauffez le four à 200 °C.
    Couvrez une plaque de four de papier cuisson.
     
    Formez les folards comme sur la photos et mettez-les sur la plaque de four.
     
    Enfournez pour 20 minutes.

     

     
    A la sortie du four attendre environ 1/2 heure et badigeonner la surface avec un peu de jaune d'œuf battu.
     
     
    Voilà, avec mes meilleures pensées du soir !!
     
    Nicole


    28
    Lundi 9 Novembre 2015 à 19:18

    Voici les craquandoules ou folards, j'avais zappé dans mon com .

     

    29
    Mardi 10 Novembre 2015 à 16:58

    Tu as donné du choix pour les hébergements, il y a toutes les sortes, c'est le choix de chacun maintenant. Ou on dors dans les odeurs de pieds qui ont capahutés toute la journée et qui se sont retrouvés le soir dans un gîte sans douches (mais c'est rare), ou tu te réveilles le matin avec un plateau repas et des odeurs de logis à 50 euros la nuitée. C'est un choix à faire, mais ce choix c'est le porte monnaie qui le commande.

    @lain

    30
    Mardi 17 Novembre 2015 à 13:15
    Mahina

    coucou...j'aime bien quand je découvre un blog, m'en aller dans son grenier.... je cherchais sans trouver lorsque je viens de voir "archives"...je n'avais pas mis mes lunettes....

    Compostelle... il y a dans mon blog (du temps où il était over-blog" un article où je me définissais "pélerine immobile" car à Sarrance étape sur le chemin d'Arles, j'en ai vu passer des pélerins" des sympas et d'autres moins, des qui nous prennent pour des hoteliers et d'autres qui admirent seulement le lieu....

    Je te mets ici ma réponse sur mon blog.... ;-)

    "Bonjour Yannn, en fait je suis arrivée chez toi par l'intermédiaire de Chinou :-)
    S'il y a ici, la fonction répondre, vous n'êtes pas prévenus pour autant et du coup, je fais parfois -mais pas toujours- un copié collé sur le blog.
    Plusieurs fois depuis que je fais des blogs, je me pose la question de répondre à des commentaires posés chez les autres car, les mots ne sont pas compris comme l'on pensait, et en fait ce'st réciproque... du coup...il y a des confusions et des mots qui peuvent devenir blessants...
    Je me dis que je devrais délaisser les mots pour simplement mettre des dessins... comme l'a fait Chinou avec brio sur ces terribles événements.
    A bientôt"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :