• Les blasons et vitraux racontent des histoires ...

     

    Le blason de Monseigneur Foucault né à Senonches, proche de Nogent le Rotrou, capitale du cheval Percheron, a été durant trente-sept années à la tête du diocèse de Saint-Dié des Vosges, qui comporte

    l'étoile indiquant sa profession de foi, deux roses qui rappellent le
    Saint Rosaire, dévotion spéciale de la paroisse Notre Dame de
    Nogent le Rotrou.

    et le cheval hennissant, le « v.a.h »,
    qui rappelle également Nogent, centre de l'élevage du cheval percheron. 

    Comme Monseigneur Foucault resté 37 ans dans la région Vosges, il y doit y avoir pas mal de ses armoiries, dans les églises. 

    ************

    Ce cheval m'a poursuivi toute la semaine.

    Sous forme imprimée, sur fils, et maintenant sur bois.

    Le blason vu sur internet.

     

    Le même blason vu sur l'étole offerte la semaine dernière par Marie Thérèse.

     

    Et ce dimanche, surprise dans le chœur de l'église Saint Luc de Raon-l'Étape, une version bois des armoiries.

    Il doit y avoir d'autres blasons de Monseigneur Foucault, ayant été aux commandes de l'église, durant 37 ans à Saint Dié des Vosges.

     

    Ce dimanche, il s'y fêtait les 30 ans de prêtrise du Père Frédéric.

    Et toujours les lettres " V.A.H ".

    Vous et moi, avons cherché, mais pas encore de réponse.

    ************

    Comme j'étais en avance, j'ai fait le tour des vitraux.

    Et là, une dame, s'est approchée de moi.

    Parfois quand on photographie, les langues se délient.

    Elle me montre ce vitrail.

    On y voit l'apparition de la Vierge à Lourdes.

    La dame me fait remarquer que certains vitraux sont offerts par l'une ou l'autre famille.

    La dame me montre aussi que le vitrail de la Vierge de Lourdes, a été offert en 1947.

    Mais là, ne figure pas le nom de famille des donateurs.

    Et là, la dame de me souffler leur nom.

    En plus, elle me demande de regarder les deux jeunes frimousses ...

    Et bien, me dit-elle, ce sont 2 copines de classe, juste après la guerre, 1947.

    Véronique et Bernadette filles de la famille des donateurs.

    La dame m'a aussi dit, que sa famille a fait le don d'une station du chemin de croix, dans une autre église proche.

    Et là, la petite histoire rejoint la grande.

    ***********

    Et une devinette pour finir.

    Qui sont ces trois jeunes enfants.

    Je vous rappelle qu'on est en Lorraine.

     

    Et comme on était à la paroisse Saint Luc, le taureau,

    son animal symbole est aussi représenté sur un vitrail.

    Les blasons et vitraux qui racontent des histoires ...

    « Les blasons, pas toujours faciles à décoder ...Quelques " véhicules " de notre enfance .... De notre jeunesse ... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Mai à 13:56

    Bonjour Yannn et encore merci pour ta venue. On peut dire que ces charmantes copines de classe sont dans le vitraux pour des siècles et des siècles finalement. Que de détails que ton regard saisit à chaque fois. Tu en es le maître découpeur... Reçois toute mon amitié et bonne semaine pour toi

    2
    Lundi 23 Mai à 13:58

    Bonjour Yann. 

    Une bien intéressante ou plutôt des bien intéressantes , oui il y en à plusieurs et c'est fort bien . Moi je suis étonné que l'ont puisse papoter dans les églises à la requête de découvertes et que l'ont trouve à qui parler et surtout de qui s'instruire d'événements ou d'anecdotes enfuies dans le passé . Merci à cette dame qui nous en à appris . Désolé pour les 3 jeunes mais je donne ma langue aux chats . Bonne semaine Yann. 

    Amicalement .

    3
    Lundi 23 Mai à 14:43

    C'est toujours très agréable de te lire, tu pousses à fond tes recherches et cette fois tu as pu discuter

    avec une personne qui t'a apporté de précieux renseignements. J'ai été fouiner sur le net mais je n'ai rien

    trouvé concernant ces 3 enfants sur la barque, je vais attendre une solution qui sans nul doute suivra.

    Je te souhaite une très belle journée.

    A bientôt.

    4
    Lundi 23 Mai à 15:19

    De belles recherches Yann, c'est captivant.

    Bises et bon début de semaine - Zaza

     

    5
    Lundi 23 Mai à 16:31

    c'est marrant mon père avai un copain de régiment à nogent le rotrou qu'on est allé voir j'avais 17 ans , et j'ai fait du cheval avec sa fille qui en faisait un tour de cheval immense , bestiole lol il etait très beau dans un grand parc,  à bagnol de l'orme on s'etait donné rdv là bas .. c'est pas loin  de nogent le rotrou non ?? je sais plus j'etais jeune.. enfin ça n'a rien à voir avec ton histoire..

    bon ce que j'avais trouvé ça ne t'as pas eclairé sur le sigle alors VAH ...

    bizou yann et bonne semaine moi surchargée, pour changer, je vais pas arrêter de monter et descendre toute la semaine dès demain, enfin vivement que j'ai plus ces maudits 5 etages sans ascenseur ! 

    je t'embrasse , bibi flo

    6
    Lundi 23 Mai à 17:46

      j' adore les  blasons    mais surtout ce qu 'ils racontent   partour u il y à un chateai il y à un blason ..

     de vraies histoires, du vécu   , de notre patrimoine  , dont nos régions sont riches

     je te joint  celui   de la ville   d' ou   je vient , c'est une ville de corsaires ,  aussi  les bâteaux sont toujours à l 'honneur 

    Résultat de recherche d'images pour "blason ville de morlaix"

     

     

    Ce blason se lit ainsi : « De gueules au navire équipé d’or, aux voiles éployées d’hermines, flottant sur une mer d’azur ».

     

     un superbe article  merci 

     kénavo Yann 
     

    7
    Lundi 23 Mai à 18:15

    Kikou Yann,

    J'espère que vous avez une température un peu plus clémente que chez nous.

    Entre 29 et 34°, la pluie commence a manquer sérieusement.

    Quelle belle passion ce déchiffrage des blasons et des vitraux.

    Tu as l'oeil alerte, rien ne t'échappe.

    Ce là fait une demie-heure que je cherche ces trois jeunes enfants sur le vitrail.

    Rien trouvé !!! 

    Alors comme c'est en Lorraine, je pense que ce sont des enfants qui attendent et prient le Saint Nicolas, patron des enfants.

    Amitiés, bisousss alsaciens ♥

     

    8
    Lundi 23 Mai à 18:20
    Décidément tes sorties dominicales sont très riches..j'espère que tu arriveras à trouver ce que ces trois lettres VAH signifient .de bien beaux vitraux j'adore les 2 copines super bien dessinées. Bon les 3 enfants sont les fameux enfants ressuscité par saint Nicolas ... Très bonne semaine à toi..Je fais court aujourd'hui mais j'ai toujours tellement de plaisir à te lire Bisous amicaux
    9
    Lundi 23 Mai à 21:08

    Bonsoir Yann

    Excellent Yann, tu as réussi à déchiffrer l'énigme, pour ma part j'étais à sec mais je me demande si je n'ai pas loupé quelques chose au moment de mes premières recherches, j'avais cherché avec une étoile au-dessus d'une tiare et j'avais trouvé quelque chose qui ressemblait de très près à la figure que tu nous décris au début, je ne sais pas si le rapprochement peut se faire.

    Bon j'ai encore un métro de retard, dommage.

    Je vais m'absenter jusqu'à dimanche et je reviendrait pour le reste

    Passe une bonne soirée

    @lain

    10
    Lundi 23 Mai à 21:45

    Eh bien, voilà de la suite dans les idées, pour le blason, merci de toutes ces informations

    Cette histoire de copines est fort touchante et les visages sont d'une belle fraicheur..pour l'éternité ou presque.

    Bon les enfants avec ton indice ce sont forcément ceux sauvés par St Nicolas ( Claudon, Philippe et Jacquot) je ne me souvenais plus du premier, ..leurs noms apparaissent dans la chanson  de Charles Sadoul de 1904, info retrouvée sur le  site BNF....

    bonne semaine, bises

    pour moi elle sera essentiellement consacrée aux copies...

    11
    Mardi 24 Mai à 07:17

    La réponse est déjà trouvé avec ce bon St Nicolas.

    J'adore la bouille de ces deux enfants, adorables Véronique et Bernadette...

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    12
    jm:rober
    Mardi 24 Mai à 09:14

    bonjour Yann

    comme qui dirait  , comme la suite du précédent article 

    Bonne fin de journée

    @+

    13
    Mardi 24 Mai à 09:51

    Sympa cette rencontre avec cette dame qui t'a ainsi renseigné. C'est agréable et j'aime aussi en faire des pareilles... Ces vitraux sont très beaux et c'est amusant pour les habitants de retrouver des visages connus dessus. Je ne sais pas ce que veut dire VAH, je sais que c'est une marque allemande de jouet en bois, qui comme par hasard s'est pas mal spécialisé dans les jouets et déguisements pour enfants du Moyen Age. Le "H" pourrait signifier "hippique" ou harras, en rapport avec les chevaux ! Mais je ne peux rien te dire de plus, évidemment il faut mettre des points entre les lettres dans google comme pour tous les sigles donc écrire V.A.H. Sinon je ne sais pas le prénom de ces trois enfants en rapport avec Saint Nicolas, je ne retiens jamais ce genre de détails. Bravo pour tes investigations !  bises et bonnes recherches

    14
    Mardi 24 Mai à 10:28

    j'espère que tu va trouver ce que signifie ces lettres! c'est émouvant ce vitrail "en souvenir d'une maman". bisous Yann. cathy

    15
    Mardi 24 Mai à 10:31

    Miracle de saint Nicolas : la tempête. Enluminure extraite du Speculum historiale composé par Vincent de Beauvais au XIIIe siècle, chronique universelle de la Création jusqu'au milieu du XIIIe siècle, intégralement traduit par Jean de Vignay entre 1315 et 1332 (manuscrit français n°15942 de la BnF)

    J'ai fouiné et voilà ce que j'ai trouvé : Les peintres représentent ordinairement saint Nicolas avec trois petits enfants dans un baquet. Ce ne sont pas, comme l’ont présumé quelques-uns, les trois citoyens de Myre que le saint retira des mains du bourreau, ni les trois tribuns qu’il délivra de la fausse accusation intentée contre eux, ni trois enfants qu’il arracha aux flots.

    Vivant au XVIe siècle, le théologien flamand Johannes Molanus est fort embarrassé dans son Traité des Images, d’expliquer pourquoi l’on représente ainsi saint Nicolas. Il ne sait si c’est une figure des personnes injustement condamnées à la mort que saint Nicolas délivra, ainsi que l’affirma saint Eustathius — qui vécut au VIe siècle — avant Syméon Métaphraste — historien vivant au Xe siècle, auteur de la plus importante compilation hagiographique du Moyen Âge byzantin, si c’est une représentation mal formée des trois filles pauvres qu’il dota, ou encore si ce n’est pas pour figurer les trois enfants qu’une femme avait taillés en pièces et mis dans un saloir et qui furent par le saint évêque.

    Molanus n’aurait pas hésité à dire que la représentation des trois jeunes gens tous mis auprès de ce saint, vient de ce que souvent on représentait au théâtre l’histoire de la résurrection des trois jeunes gens, qui fut faite par le saint prélat. Il était naturel que les artistes figurassent ensuite les choses comme ils les avaient vu ainsi représenter au théâtre. Les traditions populaires avaient un peu varié là-dessus, puisqu’en certains pays on disait que c’étaient trois enfants dont les chairs avaient été taillés en morceaux et salées.

    L’introduction du culte de saint Nicolas en Europe n’ayant débuté qu’à la fin du XIe siècle, la légende des enfants dans le saloir s’est donc élaborée au cours de la première moitié du XIIe siècle et certainement à partir d’un autre miracle du saint, cette fois-ci bien connu : invoqué par des marins perdus en pleine tempête, le saint leur apparaît et les sauve d’une mort certaine. Le miracle est illustré, parfois de manière fort simple : trois petits personnages, pouvant être pris pour des enfants, sont représentés sur l’eau salée, dans une barque ayant la forme simple d’un bac, forme pouvant rappeler celle des saloirs.

    Merci Yann pour cette belle page ,je te souhaite une belle journée.

     

     
    16
    Mardi 24 Mai à 11:15

    Article très intéressant !

    Il s'agit sans doute des 3 enfants souvés par St Nicolas ?

    Belle journée Yann, bizzz

    17
    Mardi 24 Mai à 12:32

    Incroyable histoire de ces vitraux!! QUand on cherche on trouve....En ce qui concerne le Vah...j'ai une proposition. Nous sommes dans la langue latine un peu tardive et non classique et je lis stella duce c'est à dire l'étoile conduit. Et pour le Vah il pourrait s'agir d'une apostrophe signifiant va!.Donc si ma théorie s'avérait juste..."Va' (car) l'étoile conduit" En ce qui concerne Saint Nicolas l'histoire des enfants est une interprétation d'une fresque antique où saint nicola (qui était grec!)  fait gracier et donc libère des soldats de leur prison. La dimension des personnages a été interprétée dans la tradition par des enfants....et puis et puis....Nicolas a donné son visage à ce bon papa Noel car on a confondu les deux histoires religieuse et commerciale!!! A +

    18
    Mardi 24 Mai à 14:01

    Bonjour Yann, 

    Je crois que la réponse à ta question est déjà trouvé et il y a aussi une longue explication  qui ajoute à ce que tu as déjà trouvé . C'est fort intéressant et je te remercie . Du fait de ces billets je  fais beaucoup plus attention a ce que je vois dans les églises ... les vitraux , les statues .

    Il a fallu beaucoup de travail et de minutie  pour broder ce blason sur cette étole . 

      Bonne journée  et @+.

    19
    Mardi 24 Mai à 15:00

    Il était trois petits enfants qui s'en allaient glaner aux champs ! ♪♪
    Je connais cette chanson par chœur, on la chantait souvent chez moi.
    La légende de Saint Nicolas.
    Intéressant ces vitraux offerts !
    Bisous Yann
    Place à la vidéo :

    https://www.youtube.com/watch?v=94J6SjheH5s

    20
    Eglantine Lils
    Mardi 24 Mai à 16:13
    Eglantine Lils

    Les vitraux racontent des histoires et toi, tu sais nous les transmettre ! j'en ai appris des choses aujourd'hui ! Comme nous avons un jean luc dans la maison, je retiens spécialement ce qui concerne Luc! 

    merci pour toutes ces explications, photos fort instructifs !

    bises

     

    <textarea id="BFI_DATA" style="width: 1px; height: 1px; display: none;"></textarea>

    21
    Mardi 24 Mai à 16:16

    Ah , je serais curieuse aussi de savoir à quoi correspond ce VAH. Pour les trois enfants, ce sont ceux condamnés au saloir par le boucher que St Nicolas a sauvé . 

    Bon mardi Yann et merci pour tes recherches 

    Bises 

     

    22
    Mardi 24 Mai à 18:28
    Cathnounourse

    Pour les trois enfants, voici la réponse en chanson happy

    Amicalement

    23
    Mardi 24 Mai à 22:26
    Roguidine

    Bonsoir Yann

    Il me semble qu'un blason avec le cheval hennissant j'en ai déjà vu !!  
    mais où ? en tout cas tu te débrouilles toujours pour trouver des détails
    à poser des questions dans ta région .. j'ai cherché dans google ! je n'ai rien trouvé !!
    j'abdique, tu auras bien les explications à nous donner... sans me fatiguer !!   lol
    Passe un bon et long week-end, bises

    24
    Mercredi 25 Mai à 07:43

    Bonjour Yann, on se cultive en prenant des photos... et tu nous en fait profiter merci pour les explications

    Gros bisous 

    25
    Mercredi 25 Mai à 11:17

    Bonjour Yann

    La version bois est splendide !

    Tu as fait une belle rencontre avec cette dame qui a enrichit tes connaissances déjà grandes

    Pour l'énigme je n'en ai évidemment aucune idée mais je vois que tu as des réponses, j'apprends encore quelque-chose !

    Merci pour le partage

    Bises, bonne journée

    26
    Jeudi 26 Mai à 23:28

    Bonne soirée de l'ascension yann, je passe en courant 23H25 je suis pas en avance hein je viens de finir de diner ! 

    les jeunes arrivent demain donc c 'est la course, et on un w.end, bien chargé, samedi les courses ameublement ikéa, et électroménager chez electro depot puis livraison à leur appart dans paris.. puis retour maison, installation du pourtour de la fenêtre pour adapté le tuyau de la clim à installer pour l'été (pas envie de crever comme j'ai crevé la semaine dernière ) .. dans 2 semaines partent 10 jrs en grèce donc je serai parée .. 

    très bon w.end, à toi yann en espérant que tu vas bien et que le manque de lulu n'est pas trop difficile.. je t'embrasse bien fort, bizou flo

    27
    Vendredi 27 Mai à 11:50

    la photo que tu as mise de la crique bondée de monde ça donnepas envie ! ça c'est une crique dans le sud , et en plein mois d'aout !!!  tu sais les gens qui vient à majorque ne sortent pas de chez eux du 15 juillet au 20 aout environ la saison la plus touristique ... car trop de touristes ou alors vont dans les terres  ou dans des calas peu connues des touristes pour avoir la paix .. 

    mais ça dure quoi 1 mois et demi dans l'année ! sans ces touristes majorque n'aurait pas pu avoir la fibre, une autoroute gratuite grâce au tourisme pour relier l'ile de chaque point à la capitale en moins de 30 mn.. ce qui peut sauver des vies bon maintenant ya  des cliniques allemandes un peu partout sur l'île mais avant il n'y avait pas d'hosto ailleurs qu'à palma . 

    pour minorque oui pas assez développée au niveau médical et en plus je n'ai pas cet amour inconditonnel que j'ai à majorque pour minorque,à majorque je suis chez moi, à minorque je m'ennuyerai . jai pas les attaches, que j'ai à majorque et surtout les gens que je connais !!! 

    mais quand j'habiterai majorque j'irai bien faire un tour en vacances à minorque quelques jours mais pas longtemps, avec maman on visiterait mahon la capitale et ciutadella  la sous prefecture qui est superbe mais sur un promontoire donc pour marcher ça sera pas facile , pour maman on verra mais bon ça pourrait être sympa d'y passer deux jours tu vois ou trois.

    le bateau est gratuit pour les gens qui vivent à majorque pour se rendre à minorque ou ya un tarif préférentiel je ne sais plus .

    idem pour ibiza .. que j'aimerais bien visiter ..

    Fatima j'y suis allée lors de mes vacances au portugal.. j'ai fait lisbonna, laprovince de sétubal, un tour en algarve d'une journée un AR fatigant car loin et on est remonté au nord vers leiria on est passé à Fatima dans les années 1978, les femmes etaient a genoux et marchaient comme ça pour se prostrer devant la vierge ma copine et moi on rigolait son père nous a collé une claque , y avait un pelerinage.. j'etais partie avec mes 2 copines portugaises et ses parents, j'y ai mangé du poulet piquant portugais à tomber , et des sardines grillées avec salade de tomates, oignons et salade verte à tomber par terre.. on etait parti 5 semaines !!!

    allez je m'active le temps passe à une vitesse folle et mes jeunes arrivent ce soir. un gros bizou à toi yann et bon w;end à toi bibi flo

    28
    Vendredi 27 Mai à 14:53

    Coucou Yann

    Rien de tel que la communication pour transmettre des informations... merci à cette dame qui t'a donné plusieurs réponses et donc à nous aussi. C'est vrai que parfois on voit un dessin, un symbole, un élément... puis tout à coup on commence à voir ces éléments partout...

    Pour les jeunes enfants... plusieurs solutions me viennent en tête... 3 jeunes tambours... mais bien vite je me suis rendu compte que je n'étais pas du tout sur la bonne piste... Donc peut-être le symbole de la passation de la foi aux jeunes enfants, "laissez venir à moi les petits enfants"... bon j'allais écrire mon com puis je me suis dit : "tiens les coms ne sont pas secrets comme parfois... donc jetons un coup d'oeil... " et donc j'ai vu qu'il s'agissait sans doute de Saint Nicolas et les 3 enfants qu'il a sauvés...

    Merci pour ce bon moment de réflexion et de recherche et de tous ces beaux vitraux

    Bisous

    Am

    29
    Vendredi 27 Mai à 17:09

    Bonjour Yann, pas de problèmes pour la photo... 

    30
    Dimanche 29 Mai à 11:03

    très bonne fête des mères à ta femme yann et un gros bizou je passe en courant bibi flo

     

    31
    Mardi 31 Mai à 18:29

    Ton opiniâtreté est remarquable et tu nous offres une belle histoire gravée dans le verre , le verre d'un vitrail qui laisse passer une lumière divine car il ne peut être qu'en être ainsi . Je remarque , gravé, sur la version bois des armoiries , " Stella Duce" ... Deus qui hodierna die Ugnigenitum tuum gentibus stella duce revelasti ... ( O Dieu ! qui a révélé aujourd'hui ton Fils unique aux Gentils sous la conduite d'une étoile ! ) , cette collecte se trouve dans les plus anciens sacramentaires.  Monsieur Boukni me l'avait appris. Pour "V.A.H" , j'ai trouvé ceci : on retrouve ces 3 lettres sur un symbole maçonnique. Je ne sais ...

    https://www-pngwing-com.translate.goog/en/free-png-igush?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc 

    Les trois enfants sont étroitement liés à une légende aux senteurs d'oranges et de pain d'épices. Le 6 décembre est fêté dans le Nord de la France . Il y a encore quelques années, les enfants creusaient des betteraves et défilaient dans les rues à la nuit tombée .

    J'avais raconté ,dans un article, un bel après-midi dans le parc de ce château sans m'attarder sur la signification du blason de cette famille. Je l'avais déchiffré et partagé mes recherches avec cette dame dont l'époux était un descendant . Un ancêtre faisait parti de l'ordre du croissant , un chevalier parti en croisade , trois étoiles , signe de noblesse et de richesse ...

    https://afleudemots.blogspot.com/2018/06/derriere-des-grilles-un-chateau-semble.html

    Tu as fait une belle rencontre.

    Merci Yann.

    Amicalement

    Véronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :