• L'étymologie d'un mot, je vous guide pour trouver à coup sûr.

     

     

     

    C'est un jeu radiophonique qui m'a permis de comprendre ce mot.

    Les candidats avaient 30 s pour trouver l'origine du mot Barricades.    étape 1

     

     

     **********************

    Pour ma part, je ne m'étais jamais posé la question!

    En plus, c'est un mot que je n'utilise pas vraiment.

    Posez vous confortablement sur ce petit fauteuil pour zercher la réponse. étape 2

     

     

     ******************

    Mais si on m'avait posé la question en me disant que la réponse

    était dans le mot, j'aurai peut être eu la chance de trouver.

    C'est écrit dessus, plutôt dedans le mot!   étape 3

    Port Salut . . . . . ?

     

    Afficher l'image d'origine

     

    NON .... !!!! Port salut n'est pas la bonne réponse ... Pourtant c'est écrit dessus!

    *********************

    Je vous propose une autre photo pour trouver la réponse. étape 4

    L'étymologie d'un mot,  je vous guide pour trouver à coup sûr.

     

    *****************

     

    Voyez vous mieux l'étymologie du mot, maintenant?

    Encore une chance de trouver.

    Peut être que Letty va vous aider; Letty de " chemin de table ", Patricia en faît.

    Sympa Letty, elle lui garde sa niche fiscale. étape 5

    *****************

     

    J'espère que je vous ai bien guidé pour trouver la réponse.

    Encore une photo pour aider,  aider à trouver l'étymologie de " barricade ".  . étape 6

     

    L'étymologie d'un mot, peut être facile à trouver.

     On y mettait du sable et des cailloux

    Pas facile de déloger la barricade ensuite.

     

    Afficher l'image d'origine

    Là, j'ai du vider tous les tonneaux pour édifier une barricade.

    Je crois que mon taux dépasse 0,5 % d'alcool . . .!! 

     

    L'étymologie d'un mot,  je vous guide pour trouver à coup sûr.

     

    « Les mots du mercredi, spécial pommes ....Les mots du mercredi, des découvertes par hasard ..... »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 08:51

    Bonjour Yann,

    Grrrr ! j'ai rien compris, bon ben se sera pour la prochaine fois yes

    Bises et belle journée !

    2
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 09:13

    On remplissait les barriques que l'on faisait rouler au milieu de la rue pour empêcher quiconque de passer et pour servir de rempart. On pouvait aussi à l'occasion s'en jeter un derrière la cravate si le tonneau était plein de vin, mais portait-on déjà la cravate ? Voilà une autre énigme à trouver.

    Bisous Yannn et bon week-end. 

    Je pars quelques jours en vadrouille...

    3
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 09:25

    Salut Yannn,

    Eh oui .......un peu d'histoire de France....... sur cette première journée des barricades le 12 Mai 1588 à Paris pendant la guerre des religions mené par le conseils des seizes et le duc  de Guise

    C'était la première fois dans son histoire que la ville de Paris érigeait ainsi des barricades, d'où le nom de journée dite « des barricades » (du mot barrique, principal objet utilisé pour les constituer), mais aussi des pavés, galets, poutres etc......  

    Description de cette image, également commentée ci-après  

    Les dernières barricades mais sans les barriques

    bonne journée

    @+

    4
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 09:31

    J'au une manie de rechercher la signification des mots et surtout l'origine des noms des villes , de familles 

    Comme par ex le mien qui veut dire pomme qui roule en patois de chez nous  et le comble mon beau-père était marchand de vin et sa mère tenait un hôtel restaurant donc tu  vois en jonglant avec les mots je pense que parfois ça  devait rouler sous la table à force de boire des "canons comme on dit chez nous"  

    5
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 10:07

    Ah oui, c'est écrit dedans, et pourtant, on n'y pense pas!

    6
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 10:32

    Barrique !!! je n'aurais jamais pensé surtout en 30 secondes !!heureusement qu'elles étaient remplies de sable et de pierre sinon ils auraient été éméchés !!!Afficher l'image d'origine

    Bonne fin de semaine gros bisous Rozy

     

     

    7
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 10:48

    Coucou Yann ... je le savais winktongue

    Bonne journée, BISES

    8
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 11:35

    bon vendredi!!! ici grisaille et fraicheur!! bonne fin de semaine et bisous Sylvie  

    9
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 11:43

    Heureusement qu'elles n'étaient pas remplies d'huile chaude MDR

    Bonne journée Yann

    Amicale bise de Christiane

    10
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 11:52

    Bonjour Yann

    Pour moi les barricades c'est un entassement d'objets servant à se protéger de l'adversaire

    Je te souhaite une bonne journée et un bon week-end, bisous

    11
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 11:55

    Oui je le savais car j'ai la manie de rechercher d'où viennent les mots mais parfois j'oublie !! Donc je ne sais pas si en 30" je m'en serai rappelé en fait, car comme toi ce n'est pas un mot que j'emploie tous les jours et je ne dresse pas de barricades chez moi, ni sur mon chemin de campagne au milieu de mon petit hameau... En tous les cas tu nous as fait une illustration au top :) Belle journée à toi

    12
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 12:22

    Coucou Yann,

    bravo pour les tableaux, moi c'est à la couleur que je m'étais référencée, ça m'a plu.

    Tu as vu tout ce qu'il y avait derrière mon lustre photographié couché  sur le dos! Mais ru n'a pas vu la suivante que je ne pouvais la prendre, ma petite fille m'a sauté sur le ventre: ouille aïe aïe! A 3 ans elle pèse son poids! Heureusement qu'elle n'avait pas visé les côtes!

    Pour ta baraque avec tout ce que tu mets je dirais "barrage de barriques" si le vin est resté dedans on peut l'écluser petit à petit hups!

    Bonne journée, moi poisson "truite fumée et pommes vapeur et salade bio qui vient encore de Berlin) ce midi et Georges un plat tout fait "beurk" mais ça lui fait plaisir de temps en temps.

    Gros bisous de nous deux.

    13
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 12:33

    PS: j'ai oublié de te dire que là bas chez Bio Compagny j'ai trouvé du leberwurst sans glutern ni lactose, hum merveille des merveilles! Miam!

    14
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 12:53
    Bonjour Yann. Maintenant que tu nous le prouves en images, c'est évident...
    15
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 15:51

    Bonjour Yann

    Tout d'abord merci du passage sur notre blog .
    Moi non plus je n'avais jamais réfléchi à l'origine du mot barricade et maintenant je comprends le pourquoi .

    Pour la halle d'Auvillar l'intérieur comprend des mesures pour peser toutes sortes de graines , le nom est écrit tout en haut , lorsqu'on ira une autre fois j'essaierai de prendre tout ça .

    J'adore ce village où il y a différentes manifestations dont la journée des potiers .

    Bonne soirée

    16
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 16:49

    Je dirai "barrique", c'est le mot qui m'est venu tout de suite.
    Vais-je pouvoir rentrer par les airs demain matin ? pour cela, il me faudrait un gros aspirateur à nuages. S'ils sont trop bas, je reviens en voiture !!! snif alors. Mais heureusement j'ai pu prendre des photos de l'aller.

    A bientôt Yann et gros bisous

     

    17
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 17:42

    C'est très intéressant de se pencher sur l'origine des mots ! j'aime beaucoup cela

    Tu nous mènes tout doucement vers la bonne réponse ! 

    Au début, je me disais que cela venait peut-être du verbe : barrer, puisqu'on barre la route, mais maintenant je comprends bien mieux comment ce mot a pris naissance et c'est très logique.

    C'est amusant comme jeu. 

    Je te propose de chercher l'étymologie du mot armoiries

    Bisous et bonne fin de journée

    Am

    18
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 18:40

    Tres sympa ton billet sur l'étymologie , j'aime beaucoup aussi savoir le pourquoi du comment pour les barricades oui lea solution est visible , j'espère qu'à cette heure tu n'es pas en train de rouler sous la table comme les barriques dans la rue . J'aime beaucoup la niche de Letty et elle a l'air de bien l'apprécier aussi .

    Bon week - end Yann 

    BIsous 

     

    19
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 19:38

    la barrique ...d'actualité en ce moment , la période des vendanges.Pas trop présent en ce moment..

    Bon weekend ..Jacques

    20
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 19:54

    coucou Yann...

    barricade ,c'est vrai que le nom est dedans ," barrique " un barrage fait de barrique remplie de toutes sortes de choses , fallait qu'elles tiennent , ça vient je pense des " sans culottes " ah ça ira ça ira ça ira ...! les siècles ont passés et de nos jours ce mot est toujours d'actualité...quelqu'un qui se retranche chez lui ,on dit de lui qu'il reste barricadé chez lui, en tout c'est ce que l'on dit en Normandie ...et aussi barricader les portes et fenêtres avec tout ce que l'on trouve afin que personne ne force les portes pour entrer .....les barricades ont beaucoup servit aussi pendant les guerres ou tout était bon pour se protéger des feux de l'ennemis ....

    ah les termes patois  ! je connais le patois de Normandie et le patois du Nord ,le Normand je l'ai appris avec mes grands-parents ainsi que mes sœurs sauf mon frère , le patois à beaucoup été utile à mes grands-parents pendant la guerre de 39/45 ,leur ferme fut réquisitionnée par les Allemands ou ils devaient les loger mais il y avait un problème ,ma grand-mère cachait chez elle un Juif  qu'elle avait habillé de haillons ( alors que ce monsieur était riche ) et il s'occupait des vaches , il avait une peur bleue des allemands , ma grand-mère avait beaucoup de sang-froid , afin que l'ennemi ne comprenne rien , mon grand-père et ma grand-mère parlaient en patois ce qui devait agacer les Allemands afin qu'ils ne comprennent pas lorsqu'ils parlaient entre eux et avec ce juif ....je trouve dommage que le patois se perde , mon fils ne connaît pas le patois , ne l'a jamais appris ....c'est une richesse que possédait chaque région de France , certaines régions ont une langue appelée " dialecte " qui perdure dans les écoles qui pourtant fut abandonnée durant quelques années ...dans le Nord les enfants apprennent le Néerlandais langue parlée par les Belges ......

    sur la vidéo on ne voit qu'une petite partie du jardin ,le coin rocaille et bassin ....j'essaie d'exploiter chaque emplacement ,j'ai déjà des petites idées pour l'an prochain pour quelques ajoutes ....mais parcourir chaque jour mon jardin , peu importe le temps , j'en ai besoin ,est un moment merveilleux ou j'aime m'arrêter devant chaque plantes , voir s'il elles manquent d'engrais ou d'eau ou autre ...parfois de mauvaises surprises , surtout quand j'ai découvert un matin ,un jeune hostas  ou il ne restait plus que les tiges , limaces et escargots s'en étaient délectés dans la nuit ou de voir comme cette années deux plantes avoir des feuilles mais qui n'ont pas fleurit  ,peut être avec un peu de compost et que l'an prochain il y aura des fleurs au contraire , je suis si contente de voir des plantes fleurir alors qu'elles auraient du fleurir l'année suivant la plantation même s'il y a peu de fleurs ....

    pour ton coup de cœur de cette agapanthe à peine sortie de son bourgeon ...je pense qu'il faudrait mettre une caméra jusqu'à l'ouverture totale de la fleur et visionner ensuite rapidement comme on voit parfois dans les reportages sur les plantes ...

    le survol des photos me permet de gagner de la place pour les photos , déjà que éklablog signale dès que les 15 photos sont atteintes , disant que ça peut ralentir la lecture pour les visiteurs ....est-ce vrai ? je vais parfois sur des blogs ou il y a plus de photos et ça marche très bien...et cette façon de faire pour présenter la photo est bien et peut marquer la surprise des noms ....eklablog a de bons outils pour faire beaucoup de choses ....

    aujourd'hui journée bien remplie , nous avons donné son premier vélo à loulou ,certes 3 roues mais il était aux anges , il a même aidé à le monter ensuite il a fallut monter dessus mais aussi sortir avec lui , je suis allée plus de 2 heures cet après midi en balade avec lui à faire le tour du pâté de maison sans oublier de regarder la pelleteuse et dire bonjour au monsieur et faire voir son vélo ...il a fait beaucoup de bisous à papy et mamy , un enfant heureux ainsi que les grands-parents .....

    voila pour ce soir ...

    passe une bonne soirée Yann et une bonne nuit ...

    bises

    gigi

    21
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 20:28

    ..houlala, il y en a des explications dis-moi, je ne vais donc rien ajouter à part ceci: bises du soir de Mireille du sablon

    22
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 20:44
    CathyRose

    Je ne m'étais jamais posé la question, mais je suppose que c'était un barrage fait avec des tonneaux ... enfin des barriques ...?
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    23
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 21:54

    un tonneau c'est une barrique , dont barricade vient du mot tonneau, ? non ?

    pfff tu me fais réfléchir le soir lol.. moi qui suis creuse comme un radis le soir ...

    peut être que ça ira mieux le matin ! ptdrrrr

    bibi du vendredi soir je caille sec !!! pyjama polaire, un bizou flo

    24
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 22:51

    Alors moi j'ai trouvé à l'étape 4, mais bon, barricade : barrique, ça devenait facile !! wink2 j'ai pas de mérite !

    J'adore l'étape 5 par contre, une super idée comme niche !! he et j'aime beaucoup aussi le banc pour y réfléchir à ton énigme !!

    Un super article, mon petit yann. Je suis désolée d'avoir raté tes mots du mercredi... Comme je l'avais dit, je suis sortie toute la journée, rentrée à 20h, épuisée... et j'ai oublié qu'on était mercredi, je l'avoue...
    Normalement, demain j'espère avoir enfin terminé mon dossier d'expertise... J'ai fini la lettre à l'expert qui reprend tout, maintenant il me faut m'occuper des annexes, c'est à dire des pièces à joindre au courrier puis les numéroter... ah que j'ai hâte d'avoir fini !!

    En tout cas, normalement, la semaine prochaine, je vais enfin pouvoir m'occuper d'autre chose, ouf !!

    Je te fais de gros bisous... J'ai cru comprendre que vous étiez sous la pluie dans ta région, si j'en crois la météo... n'hésite pas à souffler sur les nuages pour les envoyer chez moi... je suis preneuse d'un peu plus de pluie sarcastic

    A bientôt.

    Cath

    25
    Samedi 8 Octobre 2016 à 09:26

    bon samedi matin yann, glagla tjrs pas de feu et c'est pas ce w.end qu'on va en avoir !!!

    je file au marché avec maman on passera aussi à picard, et faire quelques courses pain etc..

    un bizou et une bonne journée à toi, je t'embrasse flo

    26
    Samedi 8 Octobre 2016 à 13:12

    Avec tout ça, difficile de ne pas trouver même avec un petit coup dans le nez ! Je te rassure, ce n'est pas mon cas, pas à cette heure ci quand même !

    27
    Samedi 8 Octobre 2016 à 16:34

    Hello Yann

    Avec tous les renseignements que tu as donnés on pourrait penser, à juste titre, que barricade viendrait du nom 'tonneau". Tu parles de barricade. Serait une utilisation particulières du tonneau qui a amené le mot barricade ? Peut-être.

    J'ai cherché et j'ai trouvé cela :

    Étymologie[modifier]

    (XVIe siècle) De barrique et -ade. Littéralement barrage fait de barriques, le mot « apparaît pour la première fois dans les Commentaires de Blaise de Monluc, le chef de guerre qui commande les troupes royales contre les huguenots en Guyenne dans les années 1570 ».  (Révolutions, quand les peuples font l’histoire, ouvrage collectif dirigé par Mathilde Larrère (Belin)) Le « barricade », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage souligne également une possible influence des verbes barrer et barriquer, « fermer avec des barriques, barricader » en moyen français, et la parenté avec le savoyard barricadâ, « fermer ou consolider avec une ou plusieurs barres ». Utilisé d'abord (XVIe siècle) dans un sens militaire pour désigner un amoncellement d'objets formant un retranchement, barricade désigne ensuite des « chaînes qu'on tend aux avenues des rues des villes, barriques, ou autres choses qu'on met aux avenues des rues pour se défendre et arrêter l'effort des ennemis »  (Richelet, Dictionnaire français 1680), le mot connaît la gloire littéraire avec Victor Hugo: 338 emplois de barricade ou barricader dans Les Misérables!</dd> </dl>

    Ca se tient lorsqu'on réfléchit !

    Bonne journée à toi et merci de faire travailler nos petits cerveaux.

    Amicalement

    @lain

    28
    Samedi 8 Octobre 2016 à 17:36

    Bonsoir Yannn

    Voici ce que j'ai trouvé :

     Retranchement qu’on fait avec des barriques remplies de terre ou avec des pieux, des chaînes, des pavés, etc. pour se défendre, pour se mettre à couvert de l’ennemi. ! en fait je crois qu'il y a eu des barricades dans les années 68 ! et il s'avère que bien des pavés ont été utilisés !!!

    Pour les origines du mot, j'ai juste l'étymologie au-dessus de mon commentaire donc tu connais la suite lol !

    Bravo une nouvelle fois pour cet article instructif

    Je te souhaite un super week-end

    gros bisous

    Paula

    29
    Samedi 8 Octobre 2016 à 20:24

    Barrique, effectivement, je n'y avais jamais pensé.

    Bonne soirée

    30
    Samedi 8 Octobre 2016 à 20:42
    lavandine

    A mon avis oui, tu as abusé de la barrique !!!!

     

    Gros bisous

    31
    Samedi 8 Octobre 2016 à 22:26

    Bonsoir Yann , et  bien la  après avoir suivis le  chemin tortueux de  tes explications , je  suis un peux bourré de bonnes intentions mais  en vain , trop consommé du divin breuvage de  ces  barriques pour  donner  une  réponse claire happy , quoi qu'il en soie  le  vers  est  dans  le  fruit he . Belle fin de  w-e .

    Emile

    32
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 16:06

    et la fin du mot CADE  d'où cadenas? j'extrapole , c'est  dimanche ...

    bises

    nicole81

    33
    Lundi 10 Octobre 2016 à 09:50

    coucou tu nous as bien aidés avec tes indices ; j'ignorais totalement l'origine de ce mot ; merci pour ce moment d'instruction; je vais le dire à ma belle mère Laramicelle , je suis sûre qu'elle va apprécier de l'apprendre , ou elle le sait déjà  lol

    bonne journée

    34
    Lundi 10 Octobre 2016 à 21:21

    si 'ai bien compris je dirai donc des barriques remplis de sables et cailloux qu'on devait mettre pour faire des barricades empêchant "l'ennemi" de passer......LOL

    mais pour nous pondre un article pareil toi tu as trouvé une barrique bien remplie de vin et tu as tellement travaillé que ça t'a donné soif, et tu as abusé du contenu pour décrire si bien le contenant....LOL

    merci beaucoup du clin d’œil et il (elle) est trop beau le sosie de Letty dans son tonneau barrique..............

    j'adore

    bisous

    patricia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :