•  

    Une surprise pour moi, en cherchant une marqueterie géante qui vient d'être terminée, je croise cette statue sur Google images.

    Œuvre de Ludmilla Tcherina.

    Mais comme je la connais! Mais pas comme sculptrice!

    Ludmila Tcherina, pseudonyme de Monique Tchemerzine, est une danseuse, tragédienne, écrivaine, peintre et sculptrice française née le 10 octobre 1924 à Paris 15e et morte le 21 mars 2004 (à 79 ans) à Paris 16e.

     

     Deux statues se mêlent et avec leurs jambes forment un cœur pour symboliser la ville devenue symbole de la réconciliation et le cœur de notre continent ...

    Au cimetière Montmartre, il y a une œuvre vraiment ressemblante.

     photo internet

     Pour vous donner un peu de recul sur le parlement de Strasbourg, une autre photo internet.

    Je pensais la forme évoquer le colisée à Rome, et pas du tout, c'est la tour de Babel.

     

     

    Les 5 vues qui suivent, là, ce sont nos photos.

     Sur la gauche, la palais des droits de l'Homme.

     

     

     Un accès aux terrasses a permis des prises de vues pas si fréquentes sur le net.

    ▼ 

     

     

     Et là, une vue sur une partie de Strasbourg.

    Au premier plan, la cité Ungemach.

    A droite; la cathédrale à une tour, une flèche.

    Presque au centre, la double flèche de Saint Paul.

    Et sur la gauche, le plus haut édifice, la tour de chimie de l'institut Louis Pasteur.  

    Pasteur, 5 années à Strasbourg à travailler sur les sucres et les levures.

    Ludmilla Tchérina, sûr, vous la connaissez!

     Et pour la marqueterie géante, ce sera un autre petit article.

    Merci encore à internet pour les photos de la statue.

    Me reste à essayer d'en prendre moi même.

    ******

    Pour Mr Ungemach.

    Il était fils et petit-fils d’épiciers, il prit en charge à 21 ans la direction du commerce qui devint une maison en gros de denrées alimentaires, la Société Alsacienne d’Alimentation. Il était précurseur et novateur en matière de politique sociale. Ses ouvriers connurent déjà les congés payés et la participation aux bénéfices.

    Partager via Gmail Pin It

    32 commentaires
  •  

     12 arrosoirs que vous pouvez voir en action.

     

     

    Pierre Paulin désigner des années 70.

    A participé à la décoration de l'Élysée sous Pompidou.

    Vous souvenez de notre diaporama sur la déco de ces années?

    Que de vos photos persos.

    ▼ 

     

     

    Ligne Roset reprend de ces modèles, je crois. 

    Sur le lit, un drap ancien en lin, fait sur mesure, la famille à qui ça appartient ayant des lits larges.

    Du 2m60 peut être pour le drap.

    C'est le Mr du stand qui me l'a dit.

    En plus, il a de beaux retours, qu'il faut montrer.

    Un petit clic, et vous verrez les jours et les plumetis ....

     

    Jean-No est un sculpteur Lorrain qui voyage avec ses mains, saisit le monde à bras le corps et donne vie à des structures qui dégagent toujours une force et une émotion particulières. De drôle de dentelles de fer, gracieuses et puissantes à la fois, lourdes et légères, ombres qui dansent et feu qui bouillonne. Toujours uniques, les sculptures de Jean-No inventent un langage que nul ne connait et que chacun peut comprendre.
     

     

     

     

    **********************

    Pour l'animal d'hier, je vous invite à aller découvrir les réponses proposées.

    Un lézard, mais lequel?

    Celui des murailles, le vivipare, j'hésite.

    Je vous invite à poster votre réponse mercredi au plus tard, pour enfin gagner.

     lemagjeumystere@ervmedia.fr

    Partager via Gmail Pin It

    39 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique