•  En place d'aller à Dallas au Texas, on a choisi d'aller à Épinal dans les Vosges!

    Et on y trouve le même maître verrier dans les deux cas.

    Gabriel Loire, et ses ateliers, on en est à la troisième génération.

     

    On allait à un salon de la brocante, et du coup on a couplé avec la visite d'une église, et surprise, elle était ouverte. 

    Passons donc à l'intérieur.

    Ci dessous la statue qui a donné son nom à l'église. 

     

     

    Deux vues sur le côté orienté Sud. 

     

    La lumière se met au verre .... 

    Vu de l'arrière ces vitraux côté Sud déclinent une véritable palette chromatique.

    J'en ferai bien une future bannière.

    Et une vue depuis l'arrière sur le grand vitrail de Gabriel Loire. 

     Et là, vu de plus près, j'ai essayé de reconnaître quelques scènes de la vie de la Vierge.

    Le vitrail lui est dédié.

    Deux clics pour bien agrandir ....

     

    La lumière se met au verre ....

     

    A ce jeu du j'essaie de reconnaître, une surprise, il y a quelques églises de France qui sont représentées sur le vitrail. 

     

    La lumière se met au verre ....

     

    Ici, la rosace m'a fait penser à Amiens ou Paris.

    Mais sur le vitrail, ce sont des flèches et non des tours carrées.

    Comme Gabriel Loire a travaillé pour Chartes, il est possible qu'il ait représenté " sa " cathédrale.

    Ceci d'autant plus que comme en réalité, sur le vitrail, les deux tours sont différentes.

      

     Résultat de recherche d'images pour "cathedrale chartres"

    En haut à gauche vous reconnaîtrez peut être une église architectée par Le Corbusier.

    A suivre, .... En immersion dans les 180 m 2 du vitrail. 

    Et un petit coucou à Sainte Véronique qui habite toujours au n°6.

     

    Partager via Gmail Pin It

    45 commentaires
  •  

    Je vais revenir sur la troisième question entendue et vue sur le billet précédent.

    J'avais dans l'espoir de vous faire trouver une Sainte que je vous montre depuis plusieurs billets.

    Mais là, je ne vous ai pas placé dans les meilleures conditions pour trouver.

    Un peu une question " peau de banane ".

    Pourquoi, peau de banane?

    - Car le débit de parole de l'animateur de QPUC est très rapide.

    - Et Anne Marie n'attend pas la fin de la question pour répondre, la vilaine :-))

    J'aurai du vous proposer la question par écrit comme ici.

    Quelle sainte qui selon la tradition chrétienne aurait essuyé le visage du christ montant au calvaire est la patronne des lingères et des photographes?

    Et là, vous auriez pu plus facilement trouver Sainte Véronique.

    Par contre pour moi, l'indice " patronne des lingères et des photographes " ne me disait absolument rien :-((

    - Pourquoi lingères? Peut être parce qu'elle tient un bout de tissu?

    - Pourquoi photographe? Car sur ce linge se révèle l'impression d'une forme, comme sur un papier photo qu'on a éclairé sous l'agrandisseur et qu'on a ensuite placé dans le révélateur, peut être pour vous des souvenirs des heures passées dans un labo photo, pour moi, c'était le cas.

    **************

    Pour mieux encore se mettre en contact avec Sainte Véronique, je vous propose des photos de Pulsatilla, les bonheurs de Sophie, qu'elle m'a confié pour vous.

    Je vous mets en lien avec un de ses articles de toute beauté. " ici ".

    **********

    Basilique ND d'Orcival ( 63 ).

    L'artiste est Claude Gruer , un sculpteur né à Solesmes , qui s'était lié d'amitié avec quelques moines artistes de l'Abbaye , ce qui l'a peut-être amené à illustrer des thèmes religieux et notamment les Chemins de Croix :il en a réalisé pour plusieurs églises  y compris pour la collégiale d'Ennezat(63)

    Quand les terre-cuites sont peintes , c'est par son épouse qui avait été élève de Maurice Denis.

    Il a illustré une édition du Chemin de Croix de Claudel avec des photos de ses oeuvres .

     

    Ennezat (63) Collégiale St Victor et Ste Couronnet.

     

     

    Pontex ( 63 ) plaques émaillées montées sur altuglass.

    Réponse à la question n°3 .....

     

    Cette œuvre semble rompre avec la numérotation habituelle du chemin de croix.

    En n°6, on essuie le visage du Christ, et là, ça semble être en N°7 ....

     

    Riom-ès-Montagne (15).

    Poterie émaillée.

    Vous êtes encore plusieurs autres à m'avoir confié des N°6 du chemin de croix, article à suivre après que j'ai répondu à chacune, chacun qui est venu sur mon billet du 7 et du 13 janvier .

    Partager via Gmail Pin It

    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique